Publié le 21 Septembre 2011

en construction

Voir les commentaires

Rédigé par chateaugrandbaril

Publié dans #Revue de presse

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2011

CHATEAU GRAND BARIL

 

 

MILLESIMES


RECOMPENSES


1982 :

 

Médaille d'or au concours général agricole de Paris 1984

 

1983 :

 

Médaille d'or au concours général agricole de Paris 1985

 

1984 :

 

Médaille d'or au concours général agricole de Paris 1986

 

1985 :

 

Médaille d'argent au concours de Blaye 1986

 

1986 :

 

 

Médaille d'or au concours général agricole de Paris 1988

Médaille d'or au concours de Blaye 1987

 

1987 :

 

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris 1989

 

1989 :

 

 

Médaille d'or au concours de Bordeaux 1990

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris 1991

 

1990 :

 

Médaille d'argent au concours de Blaye 1992

 

1995 :

 

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris 1997

 

1996 :

 

Médaille d'argent au concours de Blaye 1998

 

1998 :

 

 

Prix des Vinalies au concours Vinalies Nationales 2000

Médaille d'argent au concours Challenge International du Vin 2000

 

1999 :

 

Médaille d'argent au Concours National des Caves Particulières 2001

 

1999 Elevé en fûts :

 

Prix des Vinalies au concours Vinalies Nationales 2001

 

2000 :

 

Médaille d'or au concours de Macon 2003

 

2000 Elevé en fûts :

 

 

Prix d'Excellence au concours Vinalies Nationales 2002

Médaille d'argent au concours de Macon 2003

 

2000 Cuvée Apogée :

 

Prix des Vinalies d'argent au concours Vinalies Nationales 2003

 

2001 Elevé en fûts :

 

 

 

Médaille d'or au concours de Macon 2004

Médaille d'argent au concours de Bordeaux 2004

Prix d'Excellence au concours Vinalies Nationales 2004

 

2002 Elevé en fûts :

 

Citation au guide Hachette

 

2004 Elevé en fûts :

 

Citation au guide Hachette

 

2006 :

 

Médaille d'argent au concours de Vignerons Indépendants

 

2008 :


Médaille d'argent au concours général agricole de Paris


 

 

CITATIONS 

 

 

Château Grand Baril 2008, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe rouge franc. Nez marqué par le bois qui prend des allures exotiques (vanilles, agrumes). La bouche affiche une agréable harmonie et les mêmes arômes un peu atypiques mais intenses et persistants. Un style original et séduisant à la fois.


Note : 86/100

Dégusté le 08/02/2012


  


 

 

Château Grand Baril 2007 :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe assez soutenue d'un rouge encore jeune. Nez de fruits rouges confiturés, touche de sous-bois. La bouche est souple, nette, plutôt équilibrée. On constate une touche de fermeté finale associée à des parfums réglissés.


Note : 83/100

Vin dégusté le 15/02/2011

 

 

Citation au guide Hachette :

Le lycée de Montagne, qui forme depuis 1969 les jeunes aux métiers de la vigne et du vin, possède un domaine d'application de 40 ha d'où provient ce millésime. La robe est profonde, le bouquet se montre classique, avec ses nuances de fruits rouges, le palais plutôt souple offre un équilibre satisfaisant. Une bouteille prête à accompagner entrecôte aux cèpes ou canard rôti. On peut aussi la garder deux ou trois ans.


  


 

Château Grand Baril 2006 :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe soutenue d'un rouge encore jeune. Nez net, sur le fruit évoquant la groseille. En bouche une agréable souplesse, des tanins fondus. On retrouve la même qualité de fruit avec en finale des tonalités de poivre et de réglisse discrètes. Bel ensemble.


Note : 87/100

Vin dégusté le 05/03/2010

 

 


 

 

Château Grand Baril 2004, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe assez soutenue aux reflets évolués. Nez de fruits rouges très mûrs presque confiturés. Bouche harmonieuse, à la fois puissante et corpulente. Un vin de terroir sans fioriture, dont on apprécie les arômes fruités nets.


Note : 83/100

Vin dégusté le 10/02/2009



 

Château Grand Baril 2002, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Hachette :

Ce château est le siège du lycée viticole de Montagne qui a vu passer sur ses bancs grand nombre de viticulteurs ou des techniciens. Son 2002 se caractérise par un bouquet intense de fumée, de fruits cuits et par une bouche riche, puissante et onctueuse, très souple en finale. Un vin déjà prêt mais qui saura vieillir deux à cinq ans.


 

 

 

 



 

 

 


CHATEAU REAL CAILLOU

 

 

MILLESIMES


RECOMPENSES


1989 :

 

 

Médaille d'or au concours de Bordeaux 1990

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris 1991

 

1990 :

 

Médaille d'or au concours de Bordeaux 1992

Médaille d'or au concours de Blaye 1992

Médaille d'or au concours général agricole de Paris 1992

 

1991 :

 

Médaille d'argent au concours de Blaye 1993

 

1998 :

 

 

Médaille d'argent au concours Vinalies Nationales 2002

Médaille d'or au Concours National des Caves Particulières 2000

 

1999 :

 

Médaille d'argent au concours Vinalies Nationales 2001

 

2000 :

 

Médaille d'or au concours de Macon 2003

 

2000 Elevé en fûts :

 

 

 

Vinalies d'argent au concours Vinalies Nationales 2003

Médaille d'argent au concours de Macon 2003

Citation au Guide Hachette

 

2004 :


Médaille d'argent au concours des Vignerons Indépendants 2007

Citation au Guide Hachette

2007 :

 

 

Médaille d'argent au concours de Bordeaux

Médaille d'argent au concours de Bourg

 

2008 :

 

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris

 

2009 :

 

Médaille d'argent au concours général agricole de Paris

 

 

 

CITATIONS 

 

 

Château Réal Caillou 2009 :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe soutenue, reflets jeunes. Le nez offre une belle qualité de fruit sur un arrière-plan légèrement fumé. La bouche propose une agréable typicité avec une matière polie, des tanins veloutés. Finale légèrement réglissée plaisante.


Note : 88/100

Vin dégusté le 30/12/2011


 


 

 

Château Réal Caillou 2008, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Belle robe soutenue d'un rouge jeune. Nez de groseille et de cassis mûrs. Même registre en bouche avec un arrière-plan chocolaté apporté par l'élevage. Une construction agréable à ouvrir à table sur un plat un peu relevé.

 


Note : 86/100

Vin dégusté le 15/02/2011

 

 

Château Réal Caillou 2008 :

 

Citation au guide Hachette :

Le lycée viticole de Libourne-Montagne a été créé en 1969 sous l'égide de Robert Boulin, alors maire de Libourne et ministre de l'Agriculture. Pour former les futurs professionnels de la vigne et du vin, il dispose d'un important domaine (près de 40 ha) qui produit du montagne-saint-émilion et du lalande-de-pomerol. Ce dernier, dans sa version 2008, offre une présentation engageante : une magnifique robe pourpre foncé et un nez aussi chaleureux qu'élégant, riche en arômes de baies noires (mûres, cassis) nuancés de touches de sous-bois. Très gourmand dès la mise en bouche, souple, rond et frais, il flatte le palais par sa saveur fruitée et ses tanins enrobés, qui lui assureront trois ou quatre ans de garde. Mais un dégustateur ne peut s'empêcher d'écrire en conclusion : "J'ai envie de la boire." Avis aux impatients...

 

Récompense : 1 étoile


  


 

Château Réal Caillou 2007, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe assez soutenue, encore jeune. Nez végétal et fruité. En bouche un millésime peu corpulent mais équilibré. La finale garde une certaine netteté sur le fruit. On l'appréciera sans tarder sur une grillade.

 


Note : 84/100

Vin dégusté le 15/02/2011


 


 

Château Réal Caillou 2006 :

 

Citation au guide Hachette :

En 1969, à la demande des professionnels, le ministère de l'Agriculture a créé un important vignoble de 40 ha, attaché au lycée viticole, pour que les étudiants puissent expérimenter les réalités de l'élaboration et de la commercialisation des vins. On y fait aussi aujourd'hui des essais sur l'agriculture biologique. Rubis foncé, ce lalande mêle les baies noires bien mûres et un fin boisé. L'attaque de bouche est souple puis les tanins boisés montent en puissance jusqu'à la finale un peu austère. À attendre deux ans.


  


 

Château Réal Caillou 2005, élevé en fûts de chêne :

 

Citation au guide Gilbert & Gaillard :

Robe soutenue, jeune. Nez discret de fruits rouges, notes florales. En bouche un millésime assez fondu en attaque, plus structuré à l'évolution. Finales boisée délicatement réglissée. A ouvrir à table sur une viande rouge.


Note : 84/100

Vin dégusté le 10/02/2009

 

 

Château Réal Caillou 2005 :

 

Citation au guide Hachette :

Ce domaine a une double vocation : viticole tout d'abord, avec une quarantaine d'hectares en production, d'où est issu ce lalande (70% merlot, 20% cabernet-sauvignon, 10% cabernet franc); pédagogique également puisqu'il est lié au lycée viticole de Montagne et qu'il participe à la formation des jeunes aux métiers de la vigne et du vin. On y fait aussi des expérimentations sur la viticulture biologique. Quant à ce 2005, c'est un vin à la robe rouge franc, au nez agréablement fruité, qui développe une matière fine aux tanins soyeux. Il est prêt à être servi sur une entrecôte grillée.


  


 

Château Réal Caillou 2004 :

 

Citation au guide Hachette :

Créé en 1969 par la volonté des professionnels du vin libournais de former les jeunes aux métiers de la vigne et du vin, le lycée agro-viticole de Montagne exploite un vignoble d'une quarantaine d'hectares. Son lalande est issu de graves limoneuses complantées à 70% de merlot et à 30% de cabernet franc. Le 2004 présente une robe cerise noire et des arômes de baies rouges mariés à un fin boisé. La bouche, ample et équilibrée, repose sur une structure tannique assez puissante qui s'arrondira après un an ou deux de garde.

Voir les commentaires

Rédigé par chateaugrandbaril

Publié dans #Récompenses

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2011

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre blog.

 

Vous trouverez sur ce site des informations sur notre outil de production, nos choix culturaux, nos produits, et les actions commerciales de Nicolas. En complément, je tâcherai de vous rendre compte régulièrement des différents temps forts de la vie de notre belle exploitation.

A venir : les assemblages et entonnages, la préparation de la Fête des Terroirs (1er week-end de décembre)...

 

Ce site se veut également être un lieu d'échange, donc n'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

 

 

Bien sincèrement,

Mélanie Chenard - Directrice d'exploitation

Voir les commentaires

Rédigé par chateaugrandbaril

Publié dans #Bienvenue !

Repost 0